Pascal THIERNESSE

Quel est l’intitulé de votre profession?

Assistant de surveillance pénitentiaire Premier Chef d’Equipe

Présentez-nous votre métier au quotidien

Il consiste à surveiller, assister, aider et parfois secourir des personnes privées de liberté et placées en établissement pénitentiaires (prison). Je dois également rendre compte à mes supérieurs hiérarchiques de tout incident déviant, qu’ils soit disciplinaire, technique, médical ou personnel. Je suis la première personne que rencontre le détenu (puisque c’est comme cela que l’on le nomme) lorsque sa porte de cellule s’ouvre. Peu importe sa question c’est à moi qu’il la pose. Je suis au moment et au vu de la situation, agent pénitentiaire ou écrivain pour l’aider à rédiger, « oreille » qui l’écoute, infirmier pour un petit » bobo », assistant de l’assistant social, de la psychologue, de la personne au greffe, du comptable, du directeur, etc. Je suis ce qu’il faut être à ce moment et je récolte les premières informations. Je dois également prendre des décisions rapides. Elles peuvent aider les détenus ou mes collègues mais parfois sauver les détenus ou mes collègues. Je suis les oreilles et les yeux de la prison.

Quels aspects positifs mettriez-vous en avant?

Le travail avec des personnes. Chaque jour est différent car chaque personne est différente. Qu’elles soient détenues ou collègues elles ont toutes des personnalités différentes.

Quels aspects négatifs mettriez-vous en avant?

Les horaires: multiples (6/14, 14/22, 22/06, 8/16, 11/19, etc.) et contraignants.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui se lancerait dans la profession?

Oublier ce qu’il croit connaître de la prison et ce qu’il en a vu à la télévision!

Quel parcours avez-vous fait/études suivies pour exercer votre métier?

Études secondaires techniques.

En début de carrière, quel est le salaire mensuel net?

1.650,00€