Quel est l’intitulé de votre profession?

Chargé de communication

Présentez-nous votre métier au quotidien

Je travaille comme chargé de communication des services socio-sanitaires de l’administration de la Province de Namur. Fort d’une expérience de 30 ans dans le domaine des médias et du journalisme, je suis aussi correspondant local pour le Vlan dans la région andennaise et chargé de cours de pratique radiophonique au sein du bachelier en journalisme et information de la Haute Ecole Albert Jacquard (HEAJ). J’ai un parcours scolaire et professionnel atypique puisque j’ai un bachelier en communication, un bachelier en tourisme et un bachelier en sciences administratives et juridiques et j’ai tout fait en promotion sociale (cours du soir).

Quels aspects positifs mettriez-vous en avant?

– Valorisation de la personne,

– Autonomie du travailleur,

– Adrénaline.

Quels aspects négatifs mettriez-vous en avant?

– Difficultés à concilier vie de famille et vie professionnelle, vie privée / vie publique,

– Manque de moyens chroniques mis à la disposition des communicateurs,

– Côté emploi: beaucoup d’appelés mais peu d’élus, secteur en crise.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui se lancerait dans la profession?

De ne pas se contenter des études et de se lancer dans le métier en écrivant pour un journal de quartier ou un blog internet, faire des vidéos sur YouTube ou animer des émissions dans des radios libres. Bref, de bouger!

Quel parcours avez-vous fait/études suivies pour exercer votre métier?

Tout a commencé à l’âge de 15 ans, quand je découvre la radio. Un an plus tard, je suis engagé comme pigiste pour une rubrique BD sur Radio Vers l’Avenir. Depuis, je n’ai jamais arrêté de travailler dans les médias radiophoniques (Nostalgie, Contact, Bel RTL, RTBF), télévisuels (TéléSambre) ou écrits (La Semaine Automobile, la Dépêche de Wallonie, La Meuse, Confluent, Vlan et ProxiMag). J’ai recommencé deux fois ma première année à la Haute École Galilée (IHECS), une première année ratée en Ecole Normale avant un bachelier (ex-graduat) en tourisme puis un bachelier (ex-graduat) en journalisme à l’IPSMa.

En début de carrière, quel est le salaire mensuel net?

1.600,00€