Mélanie DUCARME

Quel est l’intitulé de votre profession?

Logopède

Présentez-nous votre métier au quotidien

J’accompagne à mi-temps, en tant que salariée, des personnes âgées qui souffrent de troubles de la déglutition ou d’un trouble de la communication suite à un AVC, une démence ou toute autre pathologie.

J’accompagne également, en tant qu’indépendante, des enfants au sein de deux écoles. Ces enfants présentent des troubles de la communication orale (difficultés articulatoires, retard de langage, etc.), écrite (dyslexie, dysorthographie) ou présentent des difficultés durables en mathématiques ou attentionnelles.

Quels aspects positifs mettriez-vous en avant?

– la richesse et la diversité du métier par les différents secteurs dans lesquels les logopèdes peuvent intervenir mais également pas les personnes différentes et pathologies différentes que nous rencontrons.

– la formation continue et les différentes méthodes que nous pouvons découvrir… On ne s’ennuie pas !

Quels aspects négatifs mettriez-vous en avant?

Les contraintes et démarches administratives lorsqu’on travaille en tant que logopède indépendante.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui se lancerait dans la profession?

Remettez-vous régulièrement en question, soyez curieux, partagez avec d’autres professionnels.

Quel parcours avez-vous fait/études suivies pour exercer votre métier?

Bachelier en logopédie.